24 heures

Tournée en tintébin pour la Grand-Mère Indigne

Créée pour la Fête de la musique 2008, la fanfare yverdonnoise déjantée sera à Yvonand jeudi soir.

La Fête de la Musique n’est pas qu’un plaisir éphémère. Créée spécialement à la demande des organisateurs yverdonnois de l’édition 2008, la Grand-Mère In- digne a survécu. Et cette mammy irrévérencieuse fait plus que de la résistance. La «fanfare radoteuse et pétaradante», ainsi qu’elle se définit, vient de sortir un CD éponyme et s’est lancée dans un bien nommé «Summer Tintébin Tour», qui fait halte à Yvonand jeudi soir.

«Après nous être déplacés pendant deux ans dans plusieurs fêtes, nous avons décidé de créer un spectacle et de l’amener sur scène», confirme Fabian Tharin, chanteur et guitariste de l’orchestre, mais aussi auteur et compositeur des 15 titres de l’album.

Une galette qui sent aussi bon que des biscuits de grands-mamans à peine sortis du four. On y retrouve la poésie de son auteur, mais un peu plus directe et mâtinée d’une part de déconne et de gaillardise. Gentiment irrévérencieuse dans ses textes, la Grand-Mère l’est aussi dans son apparence. Car si l’orchestre s’est amusé à respecter certains codes établis, c’est n’est que pour mieux les travestir.

Dans la rue comme sur scène, Olga Trofimova (trombone), Fabian Tharin, Gilles Gfeller (percussions), Andrea Esperti (euphonium) et Aina Rakotobe (saxophone) défilent d’un pas qui n’a rien de militaire. Et s’ils arborent bien quelques brandebourgs sur le veston de leur uniforme, ils portent des shorts et des chaussettes de foot.

Quoi qu’il en soit, le décalage est appréciable. Et apprécié, apparemment : «Les échos que nous recevons sont plutôt positifs. Et ils viennent aussi bien de jeunes que de personnes plus âgées», se réjouit Fabian Tharin. A vérifier, jeudi soir à Yvonand.

F.RA. – 28 juin 2011

Laisser un commentaire