Fabian Tharin

Chant, Guitare

fabian-tharin

Découvre la musique tout petit avec la méthode Willems. Viennent les cours de solfège et le choix d’un instrument: le violon qui occupera son temps libre de 6-14 ans. Puis,le gymnase artistique au collège Voltaire à Genève. Le violon est laissé de côté pour la guitare qu’il joue dans diverses formations orientées plutôt rock.

Entre au conservatoire de Lausanne à 19 ans pour obtenir un brevet d’enseignement de la musique en 95. Découverte à cette époque de la guitare classique qui est son instrument principal durant ses études.

Poursuit ses études en guitare classique dans les classes de Beat Aeschliman pour le certificat à Lausanne, puis Mathias Spaeter pour le diplôme à Fribourg et dans la classe de virtuosité de Joaquim Freire, à Fribourg. Une année d’étude du côté de Montréal pour suivre l’enseignement du maître Alvaro Pieri, qu’il ira souvent retrouver au Mozarteum de Salzburg par la suite. Se produit en solo ou en musique de chambre en Autriche en Suisse, en France et au Canada (Festival Tibor Varga , jeune talent à Sierre, festival de Salzburg, guitare de Dru- mondville (Québec) entre autre…)

Durant ce laps de temps, Fabian Tharin pratique la direction (choeurs et un peu d’orchestre), la composition et les arrangements pour toutes sortes de formations et enseigne la musique à l’école publique.

Actuellement:

En 2007, le musicien yverdonnois met sa carrière classique entre parenthèses pour se consacrer à l’écriture avec la parution à son nom d’un disque de chanson (On fera des bulles dans nos cocas. Distr: disques office) qui reçoit un accueil très favorable de la part des programmateurs et des journalistes. (Mention “attention talent” sur le disque à sa sortie à la FNAC, participation aux découvertes du festival Voix de Fêtes, sélection au tremplin du “chaînon manquant” en Ardèche, de nombreux concerts, etc).Son écriture est très vite reconnue par ses pairs, notamment Sarclo qui l’emmène sous le bras pour les trois semaines du festival d’Avignon en 2007 et qui lui demande de collaborer à son futur album à sortir en 2010 et Thierry Romanens pourlequelilécritlequatre-vingtpourcentde sondernieralbum(dix textes et six musiques) “Je m’appelle Romanens” qui est salué par la critique et obtient le prix Charles Cros.

Travaille également avec:

  • Arrangeur, répétiteur et chanteur de la chorale humoristique “Le Männerchor du Nord”
  • Création pour grand chœur d’enfants, groupe de rock , solistes et un comédien (juin 2010)
  • Collabore à plusieurs projets de chanteurs romands (Thierry Romanens, Sarclo, Marc Aymon, etc.)
  • Poursuit sa carrière dans la chanson
  • Préparation d’un nouvel album pour  2011

Laisser un commentaire